Prêt sur salaire sans enquête de crédit : comment ça marche ?

Lorsque l'on a une faible cote de crédit, il est difficile, voire impossible, d'obtenir un prêt auprès des établissements financiers traditionnels. Le prêt sur salaire sans enquête de crédit permet d'emprunter à court terme une somme pouvant aller jusqu'à 1 500$ et de faire face à un besoin d'argent urgent.

Une somme limitée

Le prêt sur salaire consiste à emprunter une somme proportionnelle à son salaire, dans la limite de 1 000$, voire 1 500$ en fonction des organismes, et remboursable lors de la prochaine paie, généralement par un paiement préautorisé sur le compte ou un chèque postdaté.

Un prêt à court terme

Les prêts sur salaire, comme leur nom l'indique, sont des prêts à très court terme remboursable au prochain jour de paie. Ils ne sont donc pas adaptés pour des personnes qui ont besoin d'un prêt à rembourser en plusieurs semaines, voire plusieurs mois. Au Québec, ce type de prêt est renouvelable.

Un emprunt sans enquête

Les prêts sur salaire ne sont pas accordés ou refusés en fonction de la cote de crédit du demandeur, l'organisme prêteur n'en tenant pas compte pour rendre sa décision. En effet, lorsqu'ils étudient le dossier, les établissements financiers offrant ce type de prêt s'attachent à vérifier que l'emprunteur a une situation stable, est en mesure de rembourser le prêt et ne se trouve pas dans une situation de surendettement : ils contrôlent notamment sur les relevés de compte que les revenus sont régulièrement perçus, les emprunts en cours et la présence éventuelle de paiements rejetés ou d'un autre prêt court terme. Dans ces deux derniers cas, la demande est généralement rejetée.

Parce qu'ils sont accordés sans tenir compte du score de crédit du demandeur, les prêts sur salaire peuvent notamment être utilisés par les personnes ne disposant pas d'une carte de crédit.

Un processus simple et rapide

Pour obtenir ce type de prêt, la procédure se fait généralement en ligne. Il suffit de remplir un formulaire et de fournir les documents demandés (deux pièces d'identité, spécimen de chèque, dernier talon de paie, relevés bancaires et preuve de résidence) afin que l'organisme étudie le dossier. La plupart du temps, une réponse quant à l'admissibilité du dossier est obtenue dans l'heure ouvrée qui suit la réception des documents, et en tout cas dans les 24 heures ouvrables. Le montant accordé est versé par dépôt direct sur le compte du demandeur ou sur une carte prépayée.

Une solution à réserver aux urgences

Comme il s'agit d'une solution plus coûteuse qu'un emprunt classique ou une marge de crédit ordinaire, le prêt sur salaire est à réserver aux cas d'urgence comme par exemple le paiement de factures avant coupure de service, la réparation d'un véhicule servant à aller travailler ou des frais médicaux non pris en charge. À titre de comparaison, le taux d'intérêt annuel des cartes de magasins varie entre 25% et 29% tandis que celui d'un prêt sur salaire peut atteindre jusqu'à 35%, taux maximum retenu par la jurisprudence au Québec.

Même si le Québec a modifié la Loi sur la protection des consommateurs en août 2018 en interdisant notamment la facturation de frais de courtage et rendu les prêts sur salaire plus abordables, ceux-ci restent une solution dispendieuse. Il convient par conséquent de les utiliser uniquement en cas de besoin d'argent urgent.